Structurer

Une des trois grandes priorités du PMAD consiste à STRUCTURER le territoire en bâtissant une région métropolitaine plus cohérente sur le plan de l’organisation du territoire et de la mobilité durable.

Principaux constats

  • le développement urbain de la région métropolitaine de Québec mise peu sur la consolidation des espaces déjà urbanisés;
  • les distances à parcourir lors des différents déplacements quotidiens et les temps de déplacement s’allongent continuellement;
  • ces déplacements se font trop souvent en automobile;
  • le réseau autoroutier régional est de plus en plus saturé;
  • la dispersion croissante des lieux de résidence et d’emploi suscite, le plus souvent, de nouveaux investissements dans les infrastructures et équipements publics (écoles, réseaux d’aqueduc, routes, etc.), ce qui ne permet pas toujours de rentabiliser ceux qui existent.

Trois des stratégies du PMAD permettront, au cours des années à venir, de faire face à cette situation :

Structurer en dirigeant la croissance vers les pôles métropolitains, les noyaux périurbains et le long des axes structurants du territoire

Structurer en dirigeant la croissance vers les pôles métropolitains, les noyaux périurbains et le long des axes structurants du territoire

Structurer en misant sur la mobilité durable des personnes et des marchandises comme un élément fondamental de l’organisation du territoire métropolitain

Structurer en misant sur la mobilité durable des personnes et des marchandises comme un élément fondamental de l’organisation du territoire métropolitain

Structurer en consolidant les secteurs déjà urbanisés afin de rentabiliser nos équipements et nos infrastructures et d’optimiser les investissements publics et privés consentis

Structurer en consolidant les secteurs déjà urbanisés afin de rentabiliser nos équipements et nos infrastructures et d’optimiser les investissements publics et privés consentis

Pour en savoir plus :

Pourquoi STRUCTURER le territoire autour de pôles, de noyaux et d’axes?

Pourquoi STRUCTURER le territoire autour de pôles, de noyaux et d’axes?