Agrile du frêne

Agrile

L’agrile du frêne a fait son apparition sur le territoire métropolitain en juillet 2017. Depuis sa découverte en Amérique du Nord en 2002, ce coléoptère originaire d’Asie a progressé rapidement et a infecté des milliers de frênes.

Sur le territoire métropolitain, le peuplement forestier est une ressource précieuse. La CMQ est consciente des conséquences d’une infestation : baisse de la valeur foncière, perte de canopée, disposition coûteuse des résidus verts infectés, etc. 

Afin d’établir un plan de lutte aux insectes ravageurs, notamment l’agrile du frêne, l’identification des frênes constitue la première étape. Cela permettra de connaître le nombre potentiel d’arbre à traiter ou à abattre et de prévoir les budgets nécessaires.

En début d’année, la CMQ est devenue partenaire avec le Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes (CQEEE) et du Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy (CERFO) pour un projet d’imagerie hyperspectrale. Ce type de photographie aérienne comporte une multitude de spectres de couleur qui permet de détecter avec précision les essences d’arbres et de distinguer les différents types de feuillus à l’intérieur d’une même canopée.  Cela permettra de dresser un inventaire complet des frênes sur le territoire métropolitain. Cette démarche s’ajoute au programme municipal de détection précoce effectuée par les MRC et les villes de Lévis et de Québec.

Pour les citoyens qui pensent avoir un arbre atteint parl’agrile du frêne, vous pouvez contacter le bureau régional de l'Agence canadienne d'inspection des aliments au 418 648‑7373.

Pour plus de renseignements sur l'agrile du frêne, nous vous invitons à visiter les sites Internet suivants:

Ressources naturelles Canada

Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes

Agence canadienne d'inspection des aliments

Ville de Québec