Bilans annuels

Depuis 2008, la CMQ rend publics des bilans présentant l’état d’avancement des mesures inscrites au PGMR. Ces bilans permettent également de suivre l’évolution des taux de diversion des matières, c’est-à-dire la quantité de matières valorisées par rapport à la quantité totale de matières gérées sur son territoire. Le dernier bilan, publié en 2011, fait état de la situation suivante :

  • Le taux de diversion est passé de 23 % à 46 % entre 2002 et 2011. Il n’a cependant augmenté que de 1 % au cours de 2011 (de 45 % à 46 %). On a observé une hausse de 59 % des quantités de matières gérées sur le territoire entre 2002 et 2011. Cela s’explique par une augmentation de la population de 8 %, combinée à une importante hausse des ventes au détail de 46 %.
  • La quantité récupérée d’encombrants et de matières en provenance du secteur de la construction a fait un impressionnant bond entre 2002 et 2011, passant de 4 479 à 60 197 tonnes; une augmentation de 1 244 % (de 1 % entre 2010 et 2011).
  • La quantité de matières recyclées est passée de 27 059 à 54 871 tonnes entre 2002 et 2011, en hausse de 103 %. La quantité de matières recyclées plafonne cependant et tend même à diminuer légèrement depuis 2008. (Il est possible que cette situation ait un lien avec la sensibilisation sur la réduction à la source et les efforts des fabricants de produits pour réduire les emballages. Les ventes de journaux ont aussi subi une baisse.)
  • La quantité de matières organiques valorisée a cru de 60 % entre 2002 et 2011. La progression de cet indice a cependant été nulle au cours de 2011.
  • Toutes les composantes de la CMQ affichaient en 2011 des taux de diversion largement supérieurs à ceux de 2002. La MRC de L’Île-d’Orléans affichait un taux de diversion de 29 %, la MRC de La Côte-de-Beaupré de 31 %, la MRC de La Jacques-Cartier de 38 % et l’agglomération de Québec de 47 %.

Pour consulter les bilans annuels, veuillez cliquer ici